Saint-Pierre-la-Garenne
L'historique de la commune
Située en Normandie à l’est du département de l’Eure, sur la rive gauche de la Seine, Saint Pierre la Garenne s’étend sur 764 hectares dont une centaine boisée. Son identité géographique est liée à la Seine qui a entaillé le plateau crayeux pour dessiner une large vallée alluviale et sculpter les rebords du plateau de Madrie. 
 
Saint Pierre la Garenne est une commune au passé riche et qui a su le préserver.  
Le chemin de hallage, les écluses de Notre-Dame-de-la-Garenne, façonnent l’identité de la commune étroitement liée à la Seine et à la batellerie.
Dans son l'église du XIIIe siècle, réhabilité et inauguré en novembre 2000, on y voit une toile du XIIIe : la " Présentation au Temple ".
Entre les XIII et XVI siècles de riches seigneurs occupèrent les Fiefs de Bailly, les Farguettes du Mauduccage, d’Emainvillec et de la Garenne qui sont aujourd’hui autant de quartiers qui dessinent la commune. Le Prieuré de Dormont dépendait de l’abbaye de Saint-Ouen de Rouen. Il en reste le portail d’entrée. Les traces de ce lointain passé se retrouvent dans bons nombres d’habitations.

Conscient du fondement identitaire et du lien collectif de son passé, la municipalité a construit en 2005 un four à pain traditionnel pour transmettre aux jeunes générations un peu de son histoire. Une halle sera bientôt élevée dans le parc de loisir à partir de la charpente d’origine de l’église récupérée lors de sa réhabilitation.  
 
Comptant 948 habitants, Saint Pierre la Garenne est aussi une commune ancrée dans le XXI e siècle grâce une vie associative, sportive et culturelle, riche, par des infrastructures performantes, stade, salle des fêtes, cours de tennis, salle de remise en forme, bibliothèque. Riche également des industries qui se sont implantées.
 
Et, pour préserver la qualité de vie et le bien être des Saint Garennais, la municipalité affirme une démarche écologique et respectueuse de l’environnement par des actions simples et de bons sens.  
 
Saint Pierre la Garenne une commune fière de son passé et résolument moderne.

Le blason de Saint Pierre la Garenne "d'argent à trois chevrons de gueules (rouge) accompagné de trois coquilles de même" reprend en partie celui de la famille de la Garenne, seigneurs de la Garenne du XIIIe siècle au XVIe siecle. Il a été adopté par les membes du conseil municipal en 1988. 

Il associe, par le choix de ses couleurs, une alliance entre modernité et tradition puisque les chevrons et les coquilles figurant dans les armes de la famille de la Garenne étaient de sable, c'est à dire noires. De plus, le nombre des chevrons - deux ou trois - n'est pas établi avec ceritude.

Il a enfin été rehaussé d'un cordon dont la couleur azur souligne bien le lien qui unit la commune à la Seine et à la battelerie.